Aider les SDF !

Qui sont les personnes à la rue ?
SDF, sans-abri, personnes en situation de mendicité : derrière la détresse sociale se cache une multiplicité de situations et d’histoires individuelles. Si le SDF iconique, sur un trottoir, subsiste, s’y ajoute une grande précarité moins visible : hommes et femmes de tous âges ou familles, en errance ou hébergées provisoirement par des tiers ou dans des structures. Toutes ces personnes sont désignées par le terme de « Sans domicile fixe » (SDF) quand le terme « sans-abri » désigne les personnes qui dorment dans la rue, faute de places d’hébergement ou parce qu’elles refusent de l’être dans des structures collectives.

La majorité des personnes hébergées dans des centres sont accompagnées par un travailleur social dont l’un des objectifs est de permettre un retour au logement. Les personnes sans-abri sont également souvent connues des travailleurs sociaux parce qu’elles ont recours aux accueils de jour, aux restaurants solidaires ou sont passées par des lieux d’hébergement ou de soins. Pour ces personnes, le rôle des maraudes est essentiel. Qu’elles soient associatives ou professionnelles comme au Samu social de Paris, les maraudes maintiennent un lien social, et assurent une veille permettant d’intervenir en cas de besoin.